LE COMPOSTAGE
Le compostage est un procédé biologique de récupération des déchets (jardins, ménagers,...) qui consiste à laisser fermenter certains résidus. L'objectif est de récupérer des éléments riches en minéraux et matières organiques, qui sont ensuite incorporés aux sols afin de les enrichir.


 LE COMPOST
C'est le résultat de la décomposition et de la réduction de déchets végétaux et ménagers.
Procédé traditionnel et ancestral, les romains le pratiquaient déjà : le compostage à pour objectif de recycler les déchets dits organiques. Une fois transformés, ils sont aussi précieux que du fumier. C'est donc une erreur de les jeter ou de les brûler comme on le fait souvent. Composter, c'est avoir le geste écologique.

Le compost d'origine organique et naturelle entretient et favorise la vie des sols. Ainsi, par son pouvoir de fertilisation, le compost, au contraire de certains engrais, agit sur le long terme (dégradation plus lente, rétention des eaux, bonne aération).

Enfin, l'apport de compost réduit de manière significative les maladies ou parasites de vos cultures et permet un renouvellement continu des sols.

 LA TECHNIQUE DU COMPOSTAGE
Une grande partie des déchets végétaux et ménagers (biodégradables) est à même d'être compostée . Pour cela, il faut bien mélanger les déchets lors de la première mise en service sans trop les tasser. Ne pas hésiter à les arroser s'ils sont trop secs.

Ne pas mettre une quantité trop importante d'un même déchet, au maximum 10 cm.
Au bout de 3 semaines, retourner et aérer le compost. La petite faune terricole : vers de terre, insectes n'est pas à détruire, elle contribue à créer le compost. Entre 12 et 14 semaines, le compost sera prêt à être utilisé et vous pourrez alors l'épandre au pied des végétaux du potager ou du jardin.
Prêt, le compost doit avoir une couleur sombre, une consistance souple et grumeleuse et enfin avoir une agréable odeur forestière.
La vigilance, le suivi du processus, le respect de règles simples sont les clés de la réussite d'un bon compost.